Le parrainage de la scolarisation change durablement le futur d'enfants au Cambodge

Des villages dans lesquels les enfants attendent leur tour pour pouvoir partir enThailande, ils ne savent pas ce qui les attend, ils écoutent ce que les plus vieux leur racontent. Des histoires d'aventure et d'argent facile, des histoires de retours triomphants d'enfants qui ont changé la vie de leur famille...

Mais la réalité est tout autre: des abandons d'enfants dans les villages, des nombreux abus sur des fillettes très pauvres, des maladies sexuellement transmissibles qui ruinent la santé des jeune filles non traitées.

Non, les récits d'aventure ne parlent jamais de ceux et celles qui rentrent au pays pour mourir, fauché dans leur rêve d'une vie meilleur. Ceux qui reviennent sont toujours dans les récits pleins de gloire et de richesse, des colliers "d'or" autour du cou, les poignets parés de bracelets. Personne ne veut perdre la face, il est préférable de faire envie et donc de mentir effrontément, pour ne pas perdre le respect des autres.

La jeune fille devenue femme de ménage, ne racontera jamais ce qu'il lui est arrivé, ce qu'elle a dû faire certaines nuits pour pouvoir enfin dormir tranquille.

Qui ne part pas n'a rien

En Thailande, les Cambodgiens sont les "bienvenus", en particulier s'ils sont en bonne santé, très jeunes et corvéables à souhait.

De nombreuse taches les attentent, toutes plus ingrates les unes que les autres, telles l'épendage de produits toxiques dans les champs (sans masque et sans protection), le transport de briques et de ciment sur des chantiers, le travail comme petite domestique dix-huit heure par jour, sans oublier la prostitution- la plus sordide- où les nouveaux "arrivages de jeune filles" sont toujours bien acueillis par les nombreux clients qui fréqentent ces bordels où les jeunes filles sont privées de leur liberté durant leur période "d'apprentissage de la soumission".

Des villages au Cambodge dans lesquels les enfants attendent leur tour pour pouvoir partir se prostituer en Thailande

Notre mission est de repérer et d'agir sur les situations conduisant à ce genre de sordides destins, en localisant les enfants et en les scolarisent. Nous travaillons ainsi à faire évoluer les mentalités au travers de notre programme de scolarisation.

Travail sur le changement des mentalités

Notre mission est d'informer ces personnes, la plupart du temps analphabètes, sur les dangers d'envoyer des jeunes filles à l'étranger. Nous partageons des témoignages que nous avons recueillis tout au long de nos interventions dans les villages.

Nous expliquons ce qui est arrivé à une jeune fille qui se faisait régulièrement violée sur les chantiers où elle travaillait, nous racontons aussi l'histoire de cette jeune femme, partie pour travailler comme femme de ménage en Malaisie pendant plusieurs années et, qui, à ce jour, n'a toujours pas reçu son salaire.

Notre mission d'information et de scolarisation aujourd'hui dans ce village, que nous connaissons depuis de nombreuses années, est difficile. De belles maisons se sont construites, elle sont le témoignage de la réussite des gens qui sont partis travailler en Thailande ou en Malaisie.

Des villages au Cambodge dans lesquels les enfants attendent leur tour pour pouvoir partir enThailande

Il est passé sous silence le prix de la souffrance que chaque brique portée a couté à ceux et surtout à celles qui ont "travaillé dur" de l'autre coté de la frontière. Qu'importe s'ils sont mort jeunes, le reste de la "famille" saura en profiter.

Sous silence aussi sont passées ces jeunes femmes malades qui rentrent pour mourir au village et celles qui ne rentrent que pour accoucher et repartir pour gagner encore un peu d'argent...

 

Newsletter

S'abonner

Soyez les premiers à recevoir les News sur les enfants que nous protégeons.
captcha 
Nous ne vendons ou ne partagerons jamais vos données avec qui que ce soit.

Au coeur de notre action

  • 1

Recherche

  • 1
  • 2