parrainage-enfants-fille-cambodge-prostitution

AVEC travaille dans l’urgence, à la source du trafic d’enfants.

Afin d’être suffisamment réactif, l’association a développé un réseau d’une extrême efficacité au Cambodge. Celui-ci est constitué de centaines de personnes venant de villages pauvres, dans lesquels des mères prostituées se rendent uniquement pour accoucher. Ce réseau permet de localiser rapidement les enfants vulnérables et de les prendre en charge, dans le cas où aucune infrastructure ne peut les accueillir dignement.

Intégration des enfants au refuge de l’ONG.

Certains enfants vivent dans des situations dramatiques qui ne leur permettent pas de se développer normalement, que ce soit sur le plan psychologique ou physique. L’enfant est exploité, il ne mange pas à sa faim ou est victime de violences physiques et psychologiques. Dans ces cas extrêmes, nous accueillons, si cela est possible, ces enfants dans notre refuge. Pour ce faire, nous travaillons main dans la main avec les autorités locales afin que le processus s’effectue dans un cadre strictement légal. Pour qu’un enfant puisse être placé au refuge, nous devons obtenir les signatures des représentants de l’enfant, des voisins directs, mais également du chef du village et du chef de la commune. L’enfant est alors placé sous notre entière responsabilité jusqu’à sa majorité.

Parrainer des enfants au Cambodge peut changer radicalement leurs vies et leur éviter d'être exploités dans des bordels ou comme esclaves domestiques en Thaïlande

Des milliers de Cambodgiens de la campagne sont partis pour survivre à la misère de leur villages et trouver un travail ailleurs, laissant leurs enfants au village, abandonnant leurs femmes et leurs enfants.

Ces femmes veuves ou abandonnées doivent alors trouver le moyen de survivre dans des conditions où ni vous ni moi ne pourrions tenir plus d’une semaine en vie… c’est dans ce terreau d’extrême misère que les enfants peuvent basculer dans un monde qui n’est pas fait pour les enfants.

C’est dans ce terreau de misère que les enfants ont le plus de chance d’être un jour exploités d’une manière ou d’une autre

Lorsque les mères des enfants travaillent à la ville ou en Thaïlande, comme prostituées, la garde des enfants est confiée à des personnes âgées du village n’ayant la plupart du temps aucun lien filial avec l’enfant. Ce dernier est alors utilisé pour les taches ménagères et ne reçoit aucune instruction ni rétribution. Dans les cas les plus désespérés, les fillettes rejoindront leur mère pour travailler également dans la prostitution.

C’est dans ce terreau de misère que les enfants ont le plus de chance d’être un jour exploités d’une manière ou d’une autre. Les enfants sont confiés à des tiers, souvent avec l’espoir qu’ils trouveront de quoi manger, mais également un travail leur permettant d’envoyer un peu d’argent à la famille. C’est dans ce genre de situation que certaines fillettes basculent dans un Monde qui n’est en rien fait pour un enfant.

Le Bonheur en partage, avec les enfants de notre refuge au Cambodge

Newsletter

S'abonner

Soyez les premiers à recevoir les News sur les enfants que nous protégeons.
captcha 
Nous ne vendons ou ne partagerons jamais vos données avec qui que ce soit.
 
enfant cambodge

FAIRE UN DON

Vous pouvez nous aider

 
benevolat cambodge avec

BÉNÉVOLAT

Devenez bénévole